David Thomas French Reviews


Libération, 5/17/99
L'imposant sosie d'Orson Welles connu sous le nom de David Thomas revient visiter en solo nos contrées, histoire de gratifier son public parisien d'une nouvelle dose d'excentricité musicale. Gourou avant-gardiste underground et pionnier respecté du rock cérébral depuis ses débuts dans les 70's comme tête pensante, chercheuse et audacieuse, du susmentionné Pere Ubu, ce naif de Cleveland n'a jamais revendiqué d'influence spécifique pour son proto-post-rock, hormis celle de Captain Beefheart-- légendaire fondateur d'une irréductible «école zinzin» dont Thomas reste à ce jour l'un des éléments les plus influents.

Back to the Top

garageicon
An Irony-Free™ Site
Copyright & Terms of UsageAbout Us